Anak-Tnk : un pont pour les enfants

Ecrit par Le 22 mai 2018

Au cours de notre émission Promotion Humaine du mercredi 16 mai 2018, le père Matthieu Dauchez, directeur de la fondation Anak-Tnk à Manille depuis 2011, nous a livré un témoignage poignant sur sa mission auprès des enfants livrés à eux-mêmes dans les bidonvilles…

Au milieu de la drogue et de la prostitution, Dieu est à l’œuvre !

54 000 enfants aidés depuis le début de la fondation !

Quand on vit dans les bidonvilles, au milieu des poubelles, de la boue, de la prostitution, des règlements de compte, le besoin élémentaire de l’enfant est d’avoir une atmosphère familiale et aimante !

Dès qu’un enfant sait qu’il peut aimer et être aimé, Dieu s’engouffre dans son cœur.

Avant l’argent, il faut des cœurs et des mains :

Peu importe les statistiques ! Les chiffres ne sont rien comparés aux fruits à venir et déjà présents dans les mains de Dieu.

Pour aider ces enfants, il faut apprendre d’eux. Comment comprendre leurs intentions de prières pour leurs propres parents qui les ont abandonnés et maltraités ?

Même si beaucoup retombent dans la drogue, la violence et la prostitution, leur soif d’amour, elle, ne retombe jamais…

Le Père Dauchez nous confie qu’il « attend avec impatience de découvrir l’aspect de la fondation et la beauté inimaginable de cette famille une fois au ciel »…

Prêtons l’oreille attentive de nos cœurs !

Claire Jonquier


Avis du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués d’un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Radio Maria France